Caractéristiques des loutres

Catiche De Loutre Et Catiche Artificielle

catiche de loutre

Catiche de loutre naturelle

Catiche de loutre, voici le nom donné au terrier des loutres. Ces espèces vivent dans un terrier garni d’herbes, de feuilles et de végétaux en tout genre. Souvent, ce nid douillet est installé dans une bûche creuse, une souche. Lorsqu’une loutre occupe une catiche, elle aménage deux entrées, l’une sous l’eau et l’autre au niveau du sol, afin de pouvoir échapper aux prédateurs.

Catiche de loutre artificielle

La catiche de loutre artificielle soigneusement implantée et construite peut encourager les loutres à se reproduire et recoloniser les étendues de cours d’eau qu’elles ont quelque peu déserté.

Où construire les catiches

Une sélection minutieuse du site est nécessaire pour éviter un gaspillage inutile d’efforts et d’argent. Cependant, les critères de sélection des sites sont encore peu étudiés. Les bons endroits pour l’établissement des catiches artificielles sont les lieux dans lesquels le manque de terrains propices semble être le facteur principal freinant la reproduction de l’espèce. Cet endroit doit être un lieu de passage occasionnel des loutres. Cependant, d’autres facteurs environnementaux doivent également être favorables. La gestion humaine des rivières et des berges peut, par exemple, être une raison de l’absence de loutres dans la zone. Elles ne peuvent jamais revenir, sauf si ce problème est rectifié. D’autres facteurs tels qu’un approvisionnement alimentaire adéquat et l’absence de pollution doivent également être pris en compte.

Tous les sites doivent être au-dessus du plus haut niveau d’inondation hivernale. Les terriers construits à l’époque victorienne, pour lesquels nous avons des archives, étaient situés à travers un méandre ou entre deux cours d’eau. Certains avaient simplement un tunnel d’accès à 900 mètres de la rivière. Les îles sont de bons sites à condition que l’accès humain soit difficile ou interdit, un fort courant d’eau et une végétation dense en réduisent l’accessibilité.

La description des catiches artificielles

Les catiches artificielles doivent avoir deux ou trois entrées au niveau ou au-dessus du niveau de l’eau. Ces entrées doivent être d’environ 20 cm de diamètre et alignées avec la berge. Une couverture devrait être présente ; des saules peuvent être plantés si nécessaire. Ces plantes se développent rapidement et leurs racines agissent comme une échelle aidant les loutres à se déplacer.

Le tunnel doit être incliné vers le haut à partir de l’entrée et peut être courbé pour aider à exclure la lumière. Il est essentiel que la chambre soit sèche et sans courant d’air, une zone de lit surélevée pourrait être prévue. Une autre manière de faire serait de donner à la catiche une forme de fer à cheval.

Matériaux des catiches artificielles

Une catiche de loutre artificielle simple peut être faite en utilisant des tas de rondins. Chez les loutres sauvages, on utilisera des piles de différentes tailles, allant de structures de 40 m de longueur, de 10 m de largeur et de 4 m de hauteur à de petites structures de 5 m x 3 m x 4 m. Les grosses bûches devront être utilisées pour la base, qui formera une série de chambres, des bûches plus minces peuvent être utilisées pour couvrir les chambres et des débris empilés sur le dessus pour rendre la structure imperméable.

Des briques et pavés peuvent être utilisés pour les murs et le toit de la chambre et le bois est une alternative appropriée, à condition que le site soit sur un sol sec.

De l’étain ondulé ou du polyéthylène de plus grandes dimensions que le toit est souvent placé au-dessus de la chambre pour s’assurer que le terrier reste sec dans les conditions les plus humides. Le toit de la chambre est habituellement recouvert de terre – une profondeur de 15 cm suffit, bien qu’il n’y ait pas de limite. Enfin, un tuyau de ventilation peut être installé.

Surveillance

Il est important qu’une catiche de loutre artificielle ne soit pas perturbée après l’installation, mais des vérifications discrètes et peu fréquentes doivent être faites pour déterminer si les loutres l’utilisent. Du sable fin peut être déposé près de l’entrée afin que vous puissiez observer les empreintes. Une catiche peut prendre 3 mois à 2 ans pour être utilisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *